Une étape inattendue

La pastèque de sammy

Avec la chaleur de la journée qui apparaît, on se réveille tranquillement. La pastèque de Sammy nous sert de petit déjeuner. On en profites pour lui faire un dernier hommage en l’envoyant flotter jusqu’à la mer.

Une fois le plein d’énergie effectué, nous reprenons la route, mais ce jour là était plus difficile que la veille. Un vent de face continue nous ralentissait.

Après 7 petit kilomètres on croise une pancarte nous indiquant l’eco-lieu de la cabane. S’arrête-t-on maintenant alors qu’on vient à peine de commencer ?

Allons-y ! C’est ce qu’on est venu chercher, la découverte de ce que nous offre notre chemin. Ce sera l’occasion de faire une halte en attendant que le vent tourne

On découvre alors une place charmante ou Bernard nous accueil et nous explique brièvement l’atmosphère du lieu. Il nous quitte rapidement en nous expliquant qu’une soirée se prépare et qu’ils ont beaucoup de choses à mettre en place. 

Avec Léo on tourne rapidement sur nous même et, ni une ni deux on saute sur Bernard en lui proposant notre aide. C’est avec un grand sourire qu’il nous invite à rejoindre l’équipe. 

On se mit à arranger le lieu pour accueillir plus de 150 personnes venues assistées au concert de kalo balval une musique inspirée des Balkans et de l’Europe de l’Est.

La soirée fut exceptionnelle, mettre la main à la pâte, aider aux services de la nourriture et des boissons fut pour nous une excellente occasion d’intégrer l’équipe et de partager notre énergie avec ce lieu magique. On ne les remerciera jamais assez de nous avoir permis de participer au projet, de nous accueillir les bras grand ouvert avec la plus belle bienveillance. Tomber sur un lieu comme la cabane était exactement ce dont on rêvait et cette coïncidence fut d’autant plus forte car pour eux aussi notre aide était la bienvenue. A leur dire, assurer le service de cette soirée sans nos quatre bras aurait été beaucoup plus difficile. 

Comme quoi le hasard fait bien les choses.

La soirée fut exceptionnelle, mettre la main à la pâte, aider aux services de la nourriture et des boissons fut pour nous une excellente occasion d’intégrer l’équipe et de partager notre énergie avec ce lieu magique. On ne les remerciera jamais assez de nous avoir permis de participer au projet, de nous accueillir les bras grand ouvert avec la plus belle bienveillance. Tomber sur un lieu comme la cabane était exactement ce dont on rêvait et cette coïncidence fut d’autant plus forte car pour eux aussi notre aide était la bienvenue. A leur dire, assurer le service de cette soirée sans nos quatre bras aurait été beaucoup plus difficile. 

Comme quoi le hasard fait bien les choses.

Le lendemain c’est jour de repos pour l’équipe, une pause bien méritée après cette soirée endiablée. C’est l’occasion pour le lieu de changer de rythme. Sieste dans le hamac, cours de musique avec les savoirs en présence. 

Même si le restaurant est fermé les portes restes ouvertes pour les voyageurs à la recherche d’un espace pour bivouaquer. 

C’est l’occasion rêvée pour prendre le temps d’accueillir et d’échanger avec d’autres rêveur.

Emanuelle et Julien qui rejoignent la Bretagne a la recherche d’une terre pour se poser le temps de monter leur habitat mobile sous forme de Tiny House.

On  aura aussi eu l’occasion de croiser des aventuriers de la vie comme cette famille avec leurs trois enfants qui se sont lancé le défi de rejoindre à vélo l’Asie. Un parcours qu’ils souhaitent guider par les rencontres, ces petites coïncidences de la vie qui orienteront leur périple de la meilleure des manières. Un Rêves a vélo qui nous a tous fait rêver de par leur audace et leur courage.

Le lendemain c’est jour de repos pour l’équipe, une pause bien méritée après cette soirée endiablée. C’est l’occasion pour le lieu de changer de rythme. Sieste dans le hamac, cours de musique avec les savoirs en présence. 

Même si le restaurant est fermé les portes restes ouvertes pour les voyageurs à la recherche d’un espace pour bivouaquer. 

C’est l’occasion rêvée pour prendre le temps d’accueillir et d’échanger avec d’autres rêveur.

Emanuelle et Julien qui rejoignent la Bretagne a la recherche d’une terre pour se poser le temps de monter leur habitat mobile sous forme de Tiny House.

On  aura aussi eu l’occasion de croiser des aventuriers de la vie comme cette famille avec leurs trois enfants qui se sont lancé le défi de rejoindre à vélo l’Asie. Un parcours qu’ils souhaitent guider par les rencontres, ces petites coïncidences de la vie qui orienteront leur périple de la meilleure des manières. Un Rêves a vélo qui nous a tous fait rêver de par leur audace et leur courage.

Encore mille merci pour nous avoirs partagés vos histoires, nous en frissonions d’émotions 

La cabane c’est un lieu à part sur terre. Placé dans une petite bulle de nature, c’est comme si le temps s’arrêtait, avec leo on souhaite rester encore un jour ou deux pour partager de nouveaux beau moments et se ressourcer de l’énergie positive du lieu. 

Une histoire à suivre …

Encore mille merci pour nous avoirs partagés vos histoires, nous en frissonions d’émotions 

La cabane c’est un lieu à part sur terre. Placé dans une petite bulle de nature, c’est comme si le temps s’arrêtait, avec leo on souhaite rester encore un jour ou deux pour partager de nouveaux beau moments et se ressourcer de l’énergie positive du lieu. 

Une histoire à suivre …

1 réflexion sur “La cabane 1”

  1. Bravo les gars, je suis une amie de votre Padre Fanch qui est actuellement chez nous au village Troglobal. Peut être aurez vous l’occasion de passer lors de vos pérégrinations. Que soit lumineuse et joyeuse votre route vers l’avenir.
    Ps Connaissez vous Mélusine ? Unbaluchonverlinconnu.fr
    Chouette voyageuse à vélo passée par chez nous dernièrement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *